1

La pâte à tartiner

Pour les petits ou les grands. Le gouter, le petit dej ou juste à la cuillère. La recette de l’inconditionnelle pâte à tartiner est là.

Pour (environ) un pot à confiture : 200g de pralinoise – 150g de lait concentré sucré – 15g de chocolat noir – 5cl de crème fraiche liquide

Dans un récipient allant au bain marie, mettez la pralinoise et le chocolat en morceaux.

Ajoutez le lait concentré et la crème.

Posez le bol sur un bain marie et laissez fondre en remuant pour que le mélange soit bien homogène.

Quand tout est bien fondu, versez la pâte dans un pot à confiture propre et stérilisé*.

Laissez refroidir à l’air ambiant.

Vous pouvez tartiner !!

 

 

*plongez 1min dans de l’eau bouillante le pot et laissez sécher à l’air ouverture vers le haut.




Panna cotta légère

La pana cotta c’est bon, mais comme c’est fait avec de la crème c’est souvent assez lourd et gras. Alors j’ai décidé de tester une version un peu plus light.

Pour 4 personnes (pour 4 petits ramequins) :

40cl de crème liquide à 12% (voire à 3%, mais je ne garantie rien, je n’ai pas testé) – 2 feuilles de gélatines – Une gousse de vanille (voire une 1CS d’extrait de vanille liquide pour intensifier le goût) – un mélange de fruits rouges (fraises, framboises, mûres) – 60g de sucre – 2CS de sucre pour le coulis

Dans une casserole faites chauffer la crème avec la gousse de vanille fendue en deux. Ajoutez aussi les 2CS de l’extrait de vanille (si vous choisissez d’en utiliser) laisser frémir à feu moyen. Pendant ce temps, faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Quand la crème frémit, retirer la gousse de vanille et ajoutez le sucre. Mélangez bien pour dissoudre le sucre. Laisser frémir de nouveau. dès que la crème frémit, ajoutez la gélatine hors du feu.

Placez la crème dans vos 4 ramequins (attention il doit y avoir de la place pour mettre le coulis de fruits rouges). laissez refroidir à température ambiante. Quand c’est assez « froid » placez-les dans votre réfrigérateur en 2 et 3h avant de servir.

Dans un mixer, mettez vos fruits et votre sucre. Mixer pour avoir un coulis sans morceaux. Pour les plus courageux, vous pouvez passer votre coulis au chinois pour ne plus avoir les graines de framboises, fraises… Placez votre coulis au frais (et ajoutez du sucre si vous trouvez que ce n’est pas assez sucré).

Avant de servir, ajouter dans le ramequin du coulis de fruits rouges. C’est très frais et très léger ! Dessert simple et rapide à faire.




Mes burgers maison

A nous la vie à l’américaine… mais version française ^^

Voici ma recette… Bon évidemment comme je n’ai pas la science infuse, il y a des éléments que j »ai pris dans ma bibliothèque culinaire. Par exemple le pain à burger. Donc avant tout trouver une recette de pain à burger. Attention, ce n »est pas super compliquer mais c »est surtout long avec plusieurs étapes, temps de pause, etc.

Pendant que le pain lève (ou se pétri, si vous avez la chance d »avoir une machine à pain ou un robot pétrisseur), on va faire les steak haché de bœuf. Personnellement j »ai pris un petit roti (environ 150g à 200g par personne selon gros ou petit mangeur) de bœuf (je n »ai pas gardé le gras autour). J’ai coupé grossièrement le rôti et mis dans un robot pour le haché. J »ai ajouté un œuf entier et un crouton de pain un peu rassi morcelé. Ajouté comme vous aimé du piment.

Une fois le tout bien mixé, faites des boules de viande moyennes, et aplatissez-les que ça fasse la largeur de votre pain à burger. Réservez. Coupez tomates, cornichons (gros) et cheddar en lamelles pas trop épaisses. Réservez.

Quand vos pains sont prêts, demander à vos convives comment ils aiment la cuisson de leur viande. De part chez nous, c’est plutôt saignant. Donc je les fais bleus à la poêle et je réserve. Préchauffez votre four à 200°. Maintenant on monte le burger. On coupe le pain qu’on vient de faire en deux. On tartine l’intérieur de la sauce qu’on aime (ketchup, mayonnaise, etc.), une tranche ou 2 de tomates, du cheddar, des cornichons, (on peut aussi ajouter si on veut une feuille de salade verte). Salez poivrez. Couvrez le tout avec la tête de votre pain. Enfournez quelques minutes le burger que la viande finisse de cuire, que le fromage fonde et que je tout soit à bonne température pour la dégustation !

Miam ! Bon appétit. La prochaine fois, j’essaie la version végétarienne !!




Le ramen à ma façon

Les ramens qu’est-ce que c’est ? C’est une soupe asiatique avec un mélange de légumes, nouilles et viandes trempant dans un bon bouillon bien chaud ! C’est terriblement bon et ça change de la soupe de mamie ^_^

Ingrédients pour 2 personnes : _ Un bouillon cube de volaille (dégraissé si vous préféré) _ Un bon litre d’eau bouillante _ Une cuillère à soupe d’huile de sésame (à défaut d »olive) _ Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique _ Une cuillère à soupe de jus de citron _ 1 à 2 cuillères à soupe de sauce soja _ 6 branches de ciboulette _ Éventuellement du gingembre ou piment si vous aimez quand c’est relevé _ Un chou pak choy (chou chinois) _ Un oignon ou une grosse poignée de soja cru (c »est selon votre gout en fait) _ Des nouilles de riz fraiche _ Du bœuf cru ou des œufs ou des grosses queues de crevettes cuites ou encore du Tofu

Dans un saladier, préparez la base de votre bouillon : le vinaigre, le bouillon cube, le citron, sauce soja et les aromates. Faite chauffer votre eau dans une bouilloire (ça va plus vite) et une fois que l »eau boue, versez la dans le saladier. Mélangez et attendez que tout se dissolve bien.

Pendant ce temps lavez et coupez votre Pak Choy. Rincez votre soja (ou épluchez votre oignon). Réservez.

nSi vous avez choisi le bœuf, coupez-le en fin morceau et réservez. Si ce sont les œufs qui vous ont tenté, battez-les en omelette et faites-la cuire. Pour les crevettes, vu qu »elles sont déjà cuites, vous n »avez qu »à les décortiquer.

Pour les nouilles, si elles sont fraiches, vous n »avez rien à faire…

Dans un grand bol, mettez vos légumes, nouilles et viande. Attention quand même à la quantité, il faut pouvoir mettre le bouillon et arrivée au bout de son plat ! Arrosez de bouillon chaud. voilà c »est prêt !