1

Onigiri au miso noir

Une nouvelle recette d’onigi, cette fois-ci en mode vegan puisque sans aucun produit d’origine animale. J’espère qu’elle vous plaira !

Pour 2 onigiri moyens : 1cc de miso noir, 1cc de sauce soja salé, 1cc de sauce teriyaki

Préparez votre riz vinaigré et attendez qu’il soit à température ambiante. Basez-vous sur cette recette pour le riz.

Prévoyez un bol d’eau pour rincez votre cuillère (le riz ne collera pas).

Dans un ramequin, mélangez toutes les sauces et le miso. Le tout doit être homogène.

A l’aide de vos moule à onigiri, remplissez la moitié de chaque avec votre riz en y faisant un léger creux au milieu.

Versez 1cc de votre sauce au centre légèrement creusé de votre onigiri.

Couvrez avec du riz. Fermez votre moule et compressez pour que votre onigiri soit assez compact pour ne pas se déliter.

Retirez délicatement vos onigiri du moule, et servez.




Poivrons farcis quinoa et légumes

On connaît bien les tomates farcies.  J’avais envie cette fois de quelque chose de plus végétal et sans viande. Je vous propose donc une recette de poivrons farcis de légumes et quinoa.


Ingrédients pour 3 personnes :
1 poivron jaune – 1 poivron vert – 1 poivron rouge – 1CS d’huile de sésame – 3/4 CUP de quinoa – 1 courgette – 2 petites carottes – 1CS d’huile d’olive – 10 petites feuilles de basilic – 150g de féta – 1 cube de bouillon de volaille bio – 2CS de sumac – Sel – Poivre

Faites préchauffer votre four à 140°C.

Lavez tous vos légumes et réservez-les.

Retirez le pédoncule de vos poivrons. Coupez-les en 2 dans le sens de la longueur, pour former des « coupelles ». Retirez les graines. Placez les poivrons sur une plaque allant au four, salez et poivrez. Répartissez l’huile de sésame sur l’ensemble des poivrons.

Enfournez 30min à 140°.

Pendant ce temps, réalisez une brunoise de votre courgette et de vos carottes (épluchées).

Placez-la dans la cuve de votre ricecooker. Versez ensuite le quinoa cru sur les légumes et mélangez.

Versez 1CS de sumac et mélangez.

Délayez le bouillon cube dans 3/4 cup d’eau. Versez le bouillon dans la cuve du ricecooker sur le quinoa et les légumes.

Lancez la cuisson de votre ricecooker.

Une fois que le quinoa et les légumes sont cuits, ajoutez la dernière cuillère à soupe de sumac et l’huile d’olive. Rectifiez l’assaisonnement au besoin.

Emiettez la féta. Réservez.

Sortez vos demis poivrons du four. Répartissez la garnitures dans les poivrons.

(Pensez à préchauffer vos assiettes pour que le plat reste chaud plus longtemps).

Répartissez alors la féta sur les poivrons garnis. Déposez quelques feuilles de basilic, puis versez en filet l’huile de sésame qui reste sur votre plaque de cuisson.




Onigiri omelette

La difficulté, je trouve lorsque l’on fait un apéritif dînatoire, c’est que personne ne reparte en aillant faim et sans pour autant gaver les gens de millions de (mauvaises) choses. Du coup, les onigiri se prêtent facilement au jeu. Cette version du sandwich japonais se tient aussi bien à table que dans votre Bentô préféré 😉

Pour 2 onigiri moyens : 1 œuf, 10 tiges de ciboulette, 4 à 6CS de riz vinaigré

Préparez votre riz vinaigré et attendez qu’il soit à température ambiante. Basez-vous sur cette recette pour le riz.

Prévoyez un bol d’eau pour rincez votre cuillère (le riz ne collera pas).

Ciselez votre ciboulette, et réservez dans un ramequin.

Dans une poêle, faites cuir en omelette, votre œuf assaisonné de sel, poivre et de la moitié de la ciboulette ciselée. Faites-la très légèrement baveuse pour qu’elle colle au riz.

Dans le fond de chacun de vos moules à onigiri (oui, je confesse, j’utilise des moules à onigir, c’est franchement plus pratique ^^’), placez 1 à 1,5 CS de riz pour faire le fond.

Ajoutez un peu de ciboulette.

Séparez l’omelette en 2. Répartissez dans les 2 moules. Couvrez avec un peu de ciboulette.

Terminez par le reste du riz.

Formez l’onigiri en fermant vos moules et en pressant pour compacter le riz et l’omelette.

Sortez délicatement vos onigiri. Servez ou réservez dans votre Bentô pour votre déjeuner du lendemain =)




L’éclair au café

Le dessert ou la douceur préférée de beaucoup =3

Pour cette version, j’avoue avoir « zappé » la partie fondant au dessus ou craquelin… J’ai préféré remettre de la crème au beurre que j’ai « allégé » avec du mascarpone… Je dis allégé, mais c’est surtout pour atténuer le goût du beurre que je trouvais trop présent 😉




L’arbre à café – le café autrement

Au départ, je ne suis pas vraiment café…

Déjà dans les tiramisu, j’évitais de manger ceux qui en contenaient… Ou encore d’en mettre quand je les faisais.

Au détour de rencontres et des discussions, j’ai fini par découvrir cette boutique magnifique dans une petite rue du 2e arrondissement de Paris.

Une boutique où le café et sa préparation sont à l’honneur. Rencontre aussi avec la vice-championne Barista 2017 qui vous guidera sur le genre de café qui vous fera basculer. Un doux. Un fruité. Un mélange pour un latte qu’on aime épicé…

Et si vraiment, vous êtes curieux et aventureux, goûtez le café d’animaux 😉

On peut demander le café pour sa cafetière filtre, à piston, italienne, à expresso, à expresso manuel…. Ou juste en grain.

On peut même l’emporter si le temps vous manque 😉

Maintenant je bois du café, noir, sans sucre, en expresso =)

Honnêtement, vous pensiez aimer le café… En allant là-bas, vous saurez !

Merci à @larbreacafe et merci Fanny <3

L’arbre à café : 10 Rue du Nil, 75002 Paris – instagram




Salade de wakamé et petites crevettes roses

Une idée simplissime pour faire une entrée venue du japon, qui se sert aussi à l’apéritif, à picorer l’air de rien avec ses baguettes. On peut utiliser la variété de crevettes que l’on préfère, personnellement, j’ai utilisé de toutes petites roses

Ingrédients pour 2 personnes : 2 poignées d’algues wakamé* séchées – 125g de petites crevettes roses décortiquées – 1CS de sauce soja – 1CS de mirin – 1CS d’huile de sésame – 1/2 CS de graines de sésame noir – 1/2 CS de graines de sésame doré

Dans un premier temps, vous devez re-hydrater vos wakamé.
Pour cela, dans un saladier, placez vos wakame avec un grand volume d’eau froide. Laissez reposer pendant 10/12min.

Préparez votre sauce : mélangez le soja, l’huile de sésame et le mirin. Réservez.

Essorez vos wakame pour retirer l’excédant d’eau.

Les wakame sont assez longues, vous pouvez les recouper pour que ce soit plus pratique à manger (picorer).

Dans un saladier, mélangez les wakame, les crevettes, la sauce ainsi que les sésames.

Répartissez dans des coupelles et servez à température ambiante.

*Le wakame (terme japonais, en katakana : ワカメ), Undaria pinnatifida ou fougère de mer, est une algue comestible populaire en cuisine japonaise et cuisine coréenne.




Makis avocat concombre

Faire différent pour un apéro dînatoire, voilà ce que j’avais envie de faire cette fois-ci. Voyager, aussi. Et vraiment faire du maison pour mon invitée…

Ingrédients 2 rouleaux de makis : 1cup de riz rond – 2CS de vinaigre de riz – 1CS de sucre canne bio – 1/4 d’avocat mur – 1/4 de concombre frais – 2 feuilles de nori – 2CS de graines de sésame doré.

Réalisez le riz vinaigré : Rincez largement le riz dans une passoire. L’eau doit être parfaitement claire.

Placez le riz dans un ricecooker et ajoutez 1cup d’eau minérale. Laissez cuire.

Préparez la marinade pour le riz : mélangez le sucre et le vinaigre de riz. Mélangez pour que le sucre se dissolve au maximum.

Lorsque le riz est cuit, sortez-le du ricecooker, et avec une spatule à riz (normalement vous l’avez avec le ricecooker) étalez le riz sur un plat légèrement creux mais surtout grand (utilisez par exemple votre plat à tarte). Le riz doit être étalé afin de de refroidir plus rapidement. Versez la marinade dessus. Mélangez.

Posez un linge propre dessus pour garder l’humidité. Re-mélangez de temps à autre.

Préparez la suite des makis :

Épluchez et épépinez votre concombre. Coupez-les en fines tige (comme pour l’apéritif, mais plus fin).

Épluchez l’avocat et faites de même que pour le concombre. De fines bandes.

Sur une planche, posez votre natte à maki, Posez votre feuille de nori dessus.

Sur la moitié la plus proche de vous, posez du riz (sur 5mm d’épaisseur – attention à ce que ce ne soit pas trop épais, vous ne pourrez pas fermer le maki).

Posez au milieu du riz, sur toute la longueur, du concombre et de l’avocat. Saupoudrez 1/2 CS de graines de sésame.

Refermez délicatement le maki à l’aide de la natte. (une petite vidéo, pas de moi pour vous aidez).

Recommencez avec la 2e feuille de nori.

Une fois roulé, coupez les extrémités (on ne jette pas, on goutte ^^’), continuez à découper vos makis dans une épaisseur pas trop importante pour que cela puisse être mangé facilement.

Disposez sur un joli plat, avec le reste d’avocat, faites de petits dés. Disposez sur vos makis. Puis parsemez un peu de graines de sésame.

Servez avec une sauce soja avec un peu de citron vert (ou jaune) dedans pour ajouter de l’acidité.

C’est parti pour l’apéro ! Avec un petit blanc sec iodé (pour matcher avec les nori) se sera PARFAIT (avec modération 😉 ) – Personnellement, je prendrais un Pouilly-Fumé