Gnocchis classiques

Ingrédients : 1kg de pommes de terre à purée – 200/300g de farine complète (ou semie complète) – 1 œuf bio

Faites cuire vos pommes de terre épluchées pendant 25min dans un grand volume d’eau salée. Égouttez. Passez vos pommes de terre au four à 210° pendant 20min pour retirer leur humidité.

Pressez-les en purée encore chaude.

Sur votre plan de travail (ou dans un robot pâtissier avec la feuille) faites un puits avec les 2/3 de votre farine. Ajoutez l’œuf la purée.

Pétrissez votre pâte jusqu’à ce qu’elle ne colle plus à vos mains (ou au rebords de votre robot).

Divisez le pâton en trois, et faites des boudins d’environ 2cm de diamètre.

Coupez ensuite vos boudins de la largeur d’une fourchette. Lorsque vous avez détaillé toute votre pâte, roulez chaque gnocchi sur le dos de votre fourchette pour les marqués.

Réserver sur une plaque farinée.

Faites cuire vos gnocchis dans un grand volume d’eau salée en 2 fois.

Les gnocchis sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.

ATTENTION, récupérer vos gnocchis avec un écumoire jamais avec une passoire, cela abimerait vos gnocchis !

Il ne vous reste plus qu’à les poêler avec un peu de beurre et les aromates de votre choix, ou les faire en gratin, en sauce… C’est vous qui choisissez !




Financiers Fraises Basilic

Cette recette est très semblable à la recette précédente, mais après tout un financier reste un financier ^^ et par conséquent, si vous avez la base, vous êtes capable de le décliner de pleins de façons différentes !
Allez, c’est parti 😉



Ingrédients pour 12 financiers : 110g de sucre de canne bio – 55g de poudre d’amandes – 40g farine de blé bio – 2 œufs bio plein air (3 s’ils sont petits) – 100g de beurre doux – 125g de fraises – 4 branches de basilic grand vert

Faites préchauffer votre four à 180 °C (th. 6), chaleur tournante si possible.

Battre les oeufs dans un bol, afin que les jaunes soient cassés.

Mettez de côté 6 des plus grosses fraises.

Coupez le reste en petits morceaux. Réservez.

Faites fondre 1/4 du beurre doucement et ajoutez-y les fraises et le basilic ciselé (gardez les petites feuilles pour la décoration). Faites-les compoter doucement à feu doux jusqu’à ce qu’elles deviennent fondantes.

Faites fondre le reste du beurre sur un feu assez vif pour qu’il devienne « noisette ». Lorsque le beurre arrête de mousser et de crépiter, le filtrer puis le laisser tiédir.

Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine et la poudre d’amande. Ajoutez-y les œufs à la spatule sans chercher à incorporer de l’air. Ajoutez ensuite le beurre fondu, puis laisser la pâte reposer.

Mélangez la compotée de fraises basilic à la pâte à l’aide d’un spatule.

Beurrez des petits moules individuels (si votre moule ne permet pas de démouler facilement), puis verser la pâte à financier dedans. Ajoutez des petites feuilles de basilic sur le dessus sans les enfoncer. Enfourner pendant 20 min à 25min.

Laissez refroidir dans le moule sur une grille. Vous pouvez démouler les financiers et les poser dans les assiettes.




Ingrédient pour 1 semaine de granola : 200g de flocons d’avoine bio – 200g de flocon de quinoa – 200g de mélange de de noix (cajou, brésil, noisette, noix, amandes) – 164g de cranberries séchées – 4cc de grué de cacao – 4CS d’huile de coco fondue – 2cc de vanille en poudre – 4CS de sucre de coco (ou muscovado).

Faites chauffer votre four à 180°C.

Garnissez une plaque (ou votre lèche-frite) d’un papier cuisson.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients sauf l’huile de coco.

Mélangez bien pour que tous les ingrédients soient bien réparti.

Ajoutez ensuite l’huile de coco. Mélangez pour que tout soit enrobé d’huile.

Versez le mélange sur votre plaque pour que le mélange prenne toute la place. Si votre plaque est un peu petite, je vous conseille de répartir sur 2 plaques (pour que le mélange croustille bien).

Placez au four pendant 20/30min (en fonction de la puissance de votre four).

Sortez du four, et laissez refroidir.

Rangez ensuite votre Granola maison dans un pot en verre ou une boîte en métal




Salade de pates et jambon cru

Mes vacances au camping me donnent souvent envir de revenir à des choses simples. Ici, pas de chichis, une salade de pates toute en simplicité pour un midi ensoleillé (Bon ok, il était 14h ^^’)

Ingrédients pour 4 personnes : 250g de pates DeCecco – 1 grosse tomate cœur de bœuf – 125g de jambon italien cru – ail – sel – poivre – huile d’olive – citron – 1 oignon cébette.

Faites cuire vos pates al dente. Égouttez-les. Ajoutez un peu d’huile d’olive et mélangez. Réservez à température ambiante.

Coupez les tomates nettoyées en quartiers fins. Réservez.

Éffilochez le jambon cru. Réservez.

Émincez l’oignon cébette finement.

Dans grand saladier. Placez les pates. Ajoutez 4CS d’huile d’olive, le jus d’un citron, du sel et du poivre. Mélangez bien.

Ajoutez les tomates, le jambon et le blanc de l’oignon. Remuez.

Versez le tout sur une grande assiette de service. Parsemez du vert de l’oignon. Servez.

 




Citronnade bio

C’est l’été et il fait chaud ! Alors forcément, on envie de boire quelque chose de vraiment frais. Plutôt que de se ruer sur un soda, cette citronnade est vite préparée et ultra bonne !

Ingrédients pour 1L : 1 gros citron jaune bio – 1L d’eau minérale – 8cl de sirop d’agave bio.

Découpez votre citron 🍋 en morceaux.

Placez-les dans un grand pichet (carafe).

Ajoutez le sirop d’agave.

Versez l’eau minérale dans votre pichet.

(Petit twist : ajoutez quelques feuilles de coriandre (environ 10) et remuez)

Remuez et placez au frais pendant au moins 2h.

Au moment de servir, ajoutez quelques glaçons 😉

Cheers ! 🍹🍋




crème de brocolis à la polenta, veau et risotto de sarrasin

Souvent, le dimanche soir, l’inspiration n’est pas au rendez-vous… On commence à préparer à manger, et d’une erreur, on en fait quelque chose de chouette et vraiment inattendu. Au départ, ma crème de Brocolis était vraiment trop liquide… Pour éviter de perdre le plat sans manger de la soupe, j’ai cherché à l’épaissir pour avoir la consistence que je souhaitais à l’origine. Une crème.

Ingrédients pour 4 personnes : 1 tête de brocolis – 20g de beurre – 1/3cup de polenta – 1 gousse d’ail rose – 2cc de graines de moutarde – 2 sautés de veau (avec leur os à moelle) – du lait demi-écrémé bio – 30g de beurre – 2 sautés de veau avec l’os – 1 cup de sarrasin – herbes de Provence – huile d’olive – sel – poivre

Dans un 1er temps, il s’agit de préparer la crème de brocolis. Coupez les fleurettes du brocolis et réservez-les. Épluchez le tronçon restant du brocolis et coupez-les en petits dés.

Placez tous les morceaux de brocolis dans une casserole et couvrez à hauteur avec du lait. Salez, ajoutez 1cc d’herbes de provence, la gousse d’ail et les graines de moutarde.

Laissez cuire à petits bouillons jusqu’à ce que le brocolis soit tendre.

À l’aide d’un mixer plongeant (ou d’un blender), mixez le contenu de la casserole jusqu’à l’obtention d’une crème.

À ce stade, elle sera très liquide, presque comme une soupe. Ajoutez alors la polenta et le beurre. Mixez de nouveau pendant quelques minutes. Laissez épaissir.

Pendant que les brocolis cuisent, placez le sarrasin (non rincé) dans la cuve de votre ricecooker. Couvrez avec de l’eau. Salez. Sur la grille de votre ricecooker, placez la viande de veau. Versez un filet d’huile d’olive dessus. Salez, poivrez, ajoutez des herbes de Provence. Allumez votre ricecooker.

Lorsque la cuisson au ricecooker est terminée, le sarrasin aura un aspect de risotto, ou de riz gluant.

Videz les os et réservez la moelle qui était dedans.

Découpez votre veau en lamelles.

Dans 4 assiettes creuses, répartissez la crème de brocolis, une grosse quenelle de sarrasin.

Disposez ensuite des lamelles de veau par dessus. Terminez avec un peu de moelle et de fleur de sel. Servez chaud.

Bon appétit !




Hachis Parmentier

 Le Hachis Parmentier, THE plat préféré de mon chéri… Malheureusement pour lui, je n’en fais pas tellement souvent et c’est souvent sa mère qui lui en fait. Mais du coup quand j’en fais, c’est un peu la fête. Voici ma version « rapide » du Hachis Parmentier.

Vous aurez besoin d’un hachoir à viande pour faire la recette.

Ingrédients pour 6 personnes :  1 sachet de purée en flocon bio – 900g de bœuf à bourguignon – 2 carottes oranges – du thym – 1 oignons – 1 gousse d’ail – huile d’olive – Sel – Poivre noir.

Émincez finement les oignons et la gousse d’ail. Réservez.

Lavez, grattez les carottes et coupez-les en brunoise (ces jolis petits dés de 5mm de côté. Réservez.

Préchauffez votre four à 180°C.

Coupez le bœuf en gros morceaux pour pouvoir les passer dans un hachoir à viande. Hachez toute votre viande.

Salez et poivrez-la. Mélangez et ajoutez du thym (environ 1/2 cuillère à soupe).

Dans une poêle à fond épais, ajoutez un filet d’huile d’olive et faites revenir l’oignon et l’ail pour qu’il prennent une jolie couleur dorée.

Placez la brunoise de carotte avec les oignons et laissez cuire pendant 5min.

Ajoutez du thym et une pointe de sel. Laissez revenir 1min.

Ajoutez la viande et faites revenir 2min. Retirez du feu.

Placez le mélange viande/oignons/carottes dans un plat (6/8 personnes) allant au four.

Préparez la purée en flocon comme indiqué sur le paquet.

Versez la purée sur la viande, et faites des trainées avec une fourchette pour donner du relief et que cela gratine au four.

Ajoutez un filet d’huile d’olive sur le dessus du hachis (ou quelques petits morceaux de beurre).

Vous pouvez aussi saupoudrer d’un peu de sésame doré pour que l’ensemble dore.

Faites cuire pendant 30 à 45min.

Sortez du four et placez de suite sur votre table avec une belle salade verte.

Bon appétit !




Mon Coldbrew

J’ai découvert le coldbrew il n’y a pas très longtemps et en allant à l’arbre à café et surtout en discutant avec Fanny, Barista et devenue amie. C’est très subtil et ça laisse paraître tous les arômes du café sans avoir l’amertume (que personnellement, je n’affectionne pas vraiment). Le coldbrew, c’est un café infusé à froid en goutte à goutte pendant 12 ou 24h. Voici ma version, un peu plus rapide à faire à la maison pour profiter de ce breuvage génial !

Ingrédients pour 1L : 75g de TRÈS bon café moulu (j’insiste sur le TRÈS BON, j’utilise celui-ci : Bourbon Jaune ) – 50cl d’eau minérale froide – 50cl d’eau minérale en glaçons.

Pour le montage, c’est un peu bricolage avec ce que vous avez. J’ai une fontaine à whisky qui me vient de mes grands-parents, du coup, j’ai utilisé ça pour le côté goutte-à-goutte.

Dans le réservoir, placez le café moulu, puis l’eau et enfin les glaçons.

Placez un pichet de plus d’1L sous la fontaine et ouvrez le robinet au minimum pour faire un goutte-à-goutte.

Il ne reste plus qu’à attendre (vérifiez de temps en temps que le robinet ne soit pas bouché).

Gardez ensuite au frais et consommez avec des glaçons =)

Attention à l’excès de caféine 😉

Le mieux, c’est de faire cela le soir, pour en avoir le matin et en boire dans son mug préféré !

 




Gaufres au lait d’avoine

Soudain, tu te décides à faire des gaufres pour le goûter parce que tu as des amis à la maison… Puis tu te rends compte au moment de les faire que tu n’as pas de lait (dommage). Du coup, je regarde dans mes placards pour voir ce que je pourrais utiliser … Il me reste de l’avoine. Nous allons donc remplacer le lait de vache par le lait d’avoine minute maison !

Ingrédients : 250g de farine de blé – 3 œufs – 50cl  de lait d’avoine – 5cl d’huile de colza – 2 sachets de sucre vanillé  – 1/2 sachet de levure chimique – 2cc vanille liquide.

Pour aller plus vite, mettez les ingrédients dans un blender dans l’ordre suivant : lait d’avoine maison, l’huile, les œufs, la vanille liquide,  le sucre, la levure chimique et la farine.

Mixez longuement pour que le mélange soit homogène et bien onctueux.

Faites chauffer votre gaufrier et quand il est bien chaud, ajoutez un peu de beurre dans chacun des compartiments avant de versez 1 louche de pâte.
Faites cuire jusqu’à la consistance que vous aimez (croustillant ou moelleux).

Faites refroidir sur une grille si vous ne les mangez pas de suite.

À couvrir comme vous aimez avec du Nutella, du sucre en poudre, du miel, de la chantilly…




Brownie pécan

Les brownies, c’est bon et on ne s’en lasse jamais (en tout cas, moi je ne m’en lasse pas). Récemment on m’a demandé : « tu sais faire les brownies ? Genre avec de la noix de pecan? » Et bien voilà la réponse !

 

Ingrédients pour un carré de 15×15 : 200g de chocolat noir dessert x2 – 2 œufs – 100g de beurre doux mou – 100g de sucre – 100g de noix de pecan – 1CS d’huile de coco – 40g de farine.

Faites préchauffer votre four à 180 degrés.

Dans un saladier et à l’aide d’une spatule, incorporez le sucre au beurre mou. Le mélange doit être onctueux.

Faites fondre 200g de chocolat au bain-marie.

Battez les œufs en omelette. Ajoutez-les au mélange beurre/sucre.

Ajoutez ensuite la farine et mélangez bien.

Incorporez maintenant le chocolat fondu.

Concassez (ou non) vos noix de pecan et ajoutez-les à l’appareil à brownie.

Chemisez le fond de votre plat. faites un contour avec du papier cuisson (sur les parois) et répartissez la pâte.

Enfournez 20min.

Pendant ce temps faites fondre les derniers 200g de chocolat avec l’huile de coco au bain-marie.

Sortez le gâteau et laissez refroidir 10min dans le moule.

Versez le chocolat fondu dessus en répartissant sur tout le dessus du brownie.

Laissez refroidir jusqu’à température ambiante, puis placez 2h au froid.




Poivrons farcis quinoa et légumes

On connaît bien les tomates farcies.  J’avais envie cette fois de quelque chose de plus végétal et sans viande. Je vous propose donc une recette de poivrons farcis de légumes et quinoa.


Ingrédients pour 3 personnes :
1 poivron jaune – 1 poivron vert – 1 poivron rouge – 1CS d’huile de sésame – 3/4 CUP de quinoa – 1 courgette – 2 petites carottes – 1CS d’huile d’olive – 10 petites feuilles de basilic – 150g de féta – 1 cube de bouillon de volaille bio – 2CS de sumac – Sel – Poivre

Faites préchauffer votre four à 140°C.

Lavez tous vos légumes et réservez-les.

Retirez le pédoncule de vos poivrons. Coupez-les en 2 dans le sens de la longueur, pour former des « coupelles ». Retirez les graines. Placez les poivrons sur une plaque allant au four, salez et poivrez. Répartissez l’huile de sésame sur l’ensemble des poivrons.

Enfournez 30min à 140°.

Pendant ce temps, réalisez une brunoise de votre courgette et de vos carottes (épluchées).

Placez-la dans la cuve de votre ricecooker. Versez ensuite le quinoa cru sur les légumes et mélangez.

Versez 1CS de sumac et mélangez.

Délayez le bouillon cube dans 3/4 cup d’eau. Versez le bouillon dans la cuve du ricecooker sur le quinoa et les légumes.

Lancez la cuisson de votre ricecooker.

Une fois que le quinoa et les légumes sont cuits, ajoutez la dernière cuillère à soupe de sumac et l’huile d’olive. Rectifiez l’assaisonnement au besoin.

Emiettez la féta. Réservez.

Sortez vos demis poivrons du four. Répartissez la garnitures dans les poivrons.

(Pensez à préchauffer vos assiettes pour que le plat reste chaud plus longtemps).

Répartissez alors la féta sur les poivrons garnis. Déposez quelques feuilles de basilic, puis versez en filet l’huile de sésame qui reste sur votre plaque de cuisson.




Onigiri omelette

La difficulté, je trouve lorsque l’on fait un apéritif dînatoire, c’est que personne ne reparte en aillant faim et sans pour autant gaver les gens de millions de (mauvaises) choses. Du coup, les onigiri se prêtent facilement au jeu. Cette version du sandwich japonais se tient aussi bien à table que dans votre Bentô préféré 😉

Pour 2 onigiri moyens : 1 œuf, 10 tiges de ciboulette, 4 à 6CS de riz vinaigré

Préparez votre riz vinaigré et attendez qu’il soit à température ambiante. Basez-vous sur cette recette pour le riz.

Prévoyez un bol d’eau pour rincez votre cuillère (le riz ne collera pas).

Ciselez votre ciboulette, et réservez dans un ramequin.

Dans une poêle, faites cuir en omelette, votre œuf assaisonné de sel, poivre et de la moitié de la ciboulette ciselée. Faites-la très légèrement baveuse pour qu’elle colle au riz.

Dans le fond de chacun de vos moules à onigiri (oui, je confesse, j’utilise des moules à onigir, c’est franchement plus pratique ^^’), placez 1 à 1,5 CS de riz pour faire le fond.

Ajoutez un peu de ciboulette.

Séparez l’omelette en 2. Répartissez dans les 2 moules. Couvrez avec un peu de ciboulette.

Terminez par le reste du riz.

Formez l’onigiri en fermant vos moules et en pressant pour compacter le riz et l’omelette.

Sortez délicatement vos onigiri. Servez ou réservez dans votre Bentô pour votre déjeuner du lendemain =)




Salade de wakamé et petites crevettes roses

Une idée simplissime pour faire une entrée venue du japon, qui se sert aussi à l’apéritif, à picorer l’air de rien avec ses baguettes. On peut utiliser la variété de crevettes que l’on préfère, personnellement, j’ai utilisé de toutes petites roses

Ingrédients pour 2 personnes : 2 poignées d’algues wakamé* séchées – 125g de petites crevettes roses décortiquées – 1CS de sauce soja – 1CS de mirin – 1CS d’huile de sésame – 1/2 CS de graines de sésame noir – 1/2 CS de graines de sésame doré

Dans un premier temps, vous devez re-hydrater vos wakamé.
Pour cela, dans un saladier, placez vos wakame avec un grand volume d’eau froide. Laissez reposer pendant 10/12min.

Préparez votre sauce : mélangez le soja, l’huile de sésame et le mirin. Réservez.

Essorez vos wakame pour retirer l’excédant d’eau.

Les wakame sont assez longues, vous pouvez les recouper pour que ce soit plus pratique à manger (picorer).

Dans un saladier, mélangez les wakame, les crevettes, la sauce ainsi que les sésames.

Répartissez dans des coupelles et servez à température ambiante.

*Le wakame (terme japonais, en katakana : ワカメ), Undaria pinnatifida ou fougère de mer, est une algue comestible populaire en cuisine japonaise et cuisine coréenne.




Makis avocat concombre

Faire différent pour un apéro dînatoire, voilà ce que j’avais envie de faire cette fois-ci. Voyager, aussi. Et vraiment faire du maison pour mon invitée…

Ingrédients 2 rouleaux de makis : 1cup de riz rond – 2CS de vinaigre de riz – 1CS de sucre canne bio – 1/4 d’avocat mur – 1/4 de concombre frais – 2 feuilles de nori – 2CS de graines de sésame doré.

Réalisez le riz vinaigré : Rincez largement le riz dans une passoire. L’eau doit être parfaitement claire.

Placez le riz dans un ricecooker et ajoutez 1cup d’eau minérale. Laissez cuire.

Préparez la marinade pour le riz : mélangez le sucre et le vinaigre de riz. Mélangez pour que le sucre se dissolve au maximum.

Lorsque le riz est cuit, sortez-le du ricecooker, et avec une spatule à riz (normalement vous l’avez avec le ricecooker) étalez le riz sur un plat légèrement creux mais surtout grand (utilisez par exemple votre plat à tarte). Le riz doit être étalé afin de de refroidir plus rapidement. Versez la marinade dessus. Mélangez.

Posez un linge propre dessus pour garder l’humidité. Re-mélangez de temps à autre.

Préparez la suite des makis :

Épluchez et épépinez votre concombre. Coupez-les en fines tige (comme pour l’apéritif, mais plus fin).

Épluchez l’avocat et faites de même que pour le concombre. De fines bandes.

Sur une planche, posez votre natte à maki, Posez votre feuille de nori dessus.

Sur la moitié la plus proche de vous, posez du riz (sur 5mm d’épaisseur – attention à ce que ce ne soit pas trop épais, vous ne pourrez pas fermer le maki).

Posez au milieu du riz, sur toute la longueur, du concombre et de l’avocat. Saupoudrez 1/2 CS de graines de sésame.

Refermez délicatement le maki à l’aide de la natte. (une petite vidéo, pas de moi pour vous aidez).

Recommencez avec la 2e feuille de nori.

Une fois roulé, coupez les extrémités (on ne jette pas, on goutte ^^’), continuez à découper vos makis dans une épaisseur pas trop importante pour que cela puisse être mangé facilement.

Disposez sur un joli plat, avec le reste d’avocat, faites de petits dés. Disposez sur vos makis. Puis parsemez un peu de graines de sésame.

Servez avec une sauce soja avec un peu de citron vert (ou jaune) dedans pour ajouter de l’acidité.

C’est parti pour l’apéro ! Avec un petit blanc sec iodé (pour matcher avec les nori) se sera PARFAIT (avec modération 😉 ) – Personnellement, je prendrais un Pouilly-Fumé




Chia pudding au lait d’amandes

Je cherche souvent à varier mes petits déjeuners et aussi mes apports en protéines. Connaissez-vous les graines de chia ? Petits granules noirs qui gonflent lorsqu’ils sont mis dans un liquide. Voici une recette de base pour varier vos petits dej’

Pour 4 portions : 2 cups de lait d’amandes (maison ou pas) – 1 cup de graines de chia – 4cc de sirop d’agave – 2cc d’extrait naturel de vanille

Si vous voulez faire votre lait d’amandes : 100g d’amandes non décortiquées – 1,5 CS d’arrow root – 1L d’eau minérale 

Faites tremper vos amandes dans de l’eau du robinet tiédie pendant minimum 3h. 

Filtrez et jetez l’eau.

Dans un blender, ajoutez l’eau minérale, les amandes et l’arrow root. Mixez pendant 5min.

Filtrez, placez le filtrat obtenu dans un pichet et faites chauffer 2min au micro-ondes. (Vous pouvez faire sécher la pulpe au four pour la conserver pour la pâtisserie – voir ma recette de lait végétal)

Dans un grand récipient hermétique, versez les graines, la vanille, l’agave et le lait d’amandes.

Remuez. Fermez et placez au frigo pendant la nuit.

Voilà ! Vous avez votre base protéinée pour votre petit dej’, ajoutez-y 30g de müesli et d’un demi fruit… Vous allez carburer toute la matinée 😉




Courges rôties farcies

 Pour le repas de Noël, on s’est lancé dans un menu végétarien… La réaction des gens est souvent : « Oh mais c’est triste… Pourquoi ? » … Surement parce qu’ils s’imaginent qu’un menu végétarien est constitué de brocolis vapeur et de tofu. ERREUR ! Je vous propose une recette de courges farcies pour remplacer votre viande.

Pour 3 courges farcies : 3 courges butternut entières –  1 grosse boîte de marrons – 1 grosse poignée de pistaches – 1 sachet de cranberries – 2 oignons – 1 gousse d’ail – 1CUP de pois cassés crus – huile d’olives – thym frais – herbes de Provence – 1CS de sumac – 1 citron jaune bio – Sel – Poivre.

Faites chauffer votre four à 180°C.

Coupez vos courges en 2 dans le sens de la longueur. Évidez-les de leurs graines et un peu de chair pour y placer la garniture.

Sur des plaques, placez les demies courges, à l’aide d’un pinceau, badigeonnez les courges d’huile d’olive. Salez, poivrez. Parsemez de thym et d’herbes de Provence.

Enfournez pendant 30min au milieu du four.

Mettre les pois cassés dans un grand volume d’eau (4 à 5 fois) non salée (ou avec une algue de kombu). À partir des premiers petits bouillons, compter un temps de cuisson de 20 à 30min. L’idée est d’avoir un pois cassé pas encore tout à fait cuit puisqu’ils seront recuits au four ensuite.

Une fois la cuisson terminée, égouttez les pois cassés et réservez.

Émincez finement vos oignons, ainsi que la gousse d’ail et réservez-les.

Faites chauffer dans une sauteuse 2CS d’huile d’olive. Quand l’huile est chaude, placez-y l’ail, les oignons, le sumac. Faites revenir 3 à 4min pour qu’il y ait une petite coloration.

Concassez vos pistaches. Réservez.

Ajoutez ensuite les cranberries, les pois cassés, les marrons ainsi que les pistaches. Faites revenir 5/6min pour que les parfums se mélangent bien. Rectifiez l’assaisonnement au besoin.

Déglacez avec le jus de citron et laissez évaporez l’humidité. Réservez.

Quand vos courges sont cuites, sortez-les du four, mais ne l’éteignez pas.

Dans 3 moitiés des courges, répartissez la garniture préalablement préparée. Couvrez ensuite chaque courge avec la partie vide et tassez légèrement. Au besoin, ficelez les courges pour éviter qu’elles ne bougent.

Enfournez 10 à 15min à 160°C.

Sortez les courges rôties et servez de suite.

Vous pouvez accompagner d’une tourte aux pommes de terre, ou d’une salade verte. Ou encore de légumes poêlés.

J’ai servi ces courges rôties avec un Syrah 2015 – Terre de Mandrins




Cheesecake Fruits de la passion – sans cuisson

Certainsde mes amis adooorent les cheesecakes. Et quand je dis « adorent » le mot est bien faible ^^’ Du coup j’essaie d’innover à chaque fois. C’est de saison, les fruits de la passion, alors c’est parti !

Ingrédients pour 8-10 personnes : 500g de mascarpone – 100g de fromage blanc 0% – 60g de sucre vanillé – 4 feuilles de gélatine – 100g d’huile de coco – 12 sablés breton – 4 oreos – 8 gros fruits de la passion – 1CS d’extrait de vanille – 115g de sucre

Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau très froide.

Dans un mixer à helices, mixez ensemble les sablés, les oreos, l’huile de coco fondue et les 60g de sucre.

Placez un cercle de 18cm sur votre plat. Couvrez l’intérieure des parois avec du film rodhoïde. Répartissez votre fond de cheesecake. Tasses bien à l’aide du dos d’une cuillère à soupe.

Réservez au froid.

Dans un grand saladier, fouettez ensemble le mascarpone, le sucre (115g), le fromage blanc ainsi que la vanille.

Coupez les fruits de la passion en 2. Récupérez l’intérieur. Si vous n’aimez pas les pépins des fruits de la passion, passez la chair au tamis.

Ajoutez les fruits de la passion au mélange mascarpone.

Au micro-ondes, faites fondre 30sec la gélatine à peine essorée. Incorporez au mélange précédent.

Repartissez la crème sur votre fond de cheesecake froid.

Laissez prendre au froid pendant 3 à 4h.

À servir au goûter, en dessert, … En vrai, n’importe quand !




Risotto foie gras et sel truffé

J’adore le risotto. Et pour les fêtes j’ai décidé de lui ajouter une note « estivale » avec du foie gras et du sel truffé. Evidemment, ce n’est pas un plat très diététique, mais vu qu’on ne le fait qu’une fois dans l’année, on peut se permettre quelques folies 🙂

Ingrédients pour 6 personnes : 2,5 (petits verres) de riz rond arborio – 6 tranches de foie gras cuit neutre – 100g de foie gras cuit – 3CS de crème épaisse 15% – Sel truffé – poivre – 1 oignon – 1L de bouillon de légumes bio – 1 verre de vin blanc sec – 1 belle noisette de beurre – 1CS d’huile d’olive.

Émincez votre oignon et réservez-le.

Mesurez votre riz et réservez. Surtout ne le rincez pas !

Dans une sauteuse, faites fondre votre beurre avec un peu d’huile d’olive (pour qu’il ne brûle pas).

Préparez votre bouillon et gardez-le chaud à côté de votre sauteuse où vous ferez le risotto.

Faites revenir votre oignon émincé pendant 2 à 3min sur feu moyen. Ajoutez ensuite votre riz pour qu’il nacre (qu’il devienne transparent). Déglacez ensuite avec votre vin blanc.

Lorsque le vin blanc est absorbé, ajoutez une louche de bouillon. Remuez doucement. Une fois que le bouillon est absorbé à son tour, ajoutez de nouveau une louche de bouillon chaud.

Recommencez l’opération tout en remuant pendant 18min. (S’il vous manque du bouillon, ajoutez de l’eau chaude).

Après 18min, le riz doit être fondant.

Hors feu, ajoutez la crème et les 100g de foie gras en cube. Mélangez. Le tout doit fondre et rendre l’ensemble bien crémeux.

Poivrez légèrement. Ajoutez le sel truffé (attention à ne pas trop en mettre).

Répartissez l’ensemble du risotto dans des assiettes creuses chaudes. Placez une tranche de foie gras dessus, un tour de moulin à poivre et une pincée de sel truffé.

Servez aussitôt.

******

Accompagnez le risotto d’un Saumur les Perrières (conseil de mon caviste chez Nysa Montorgueil)

 




soufflé foie gras (sans foie gras)

 

Cette année pour les fêtes, on a décidé d’organisé un repas végétarien. Mais Noël sans foie gras… C’était un peu difficile, alors j’ai décidé de proposer un soufflé de foie gras, sans foie gras =)

Ingrédients pour 8 soufflés : 150g de farine tamisée – 8 œufs bio – 50g de beurre doux (et un peu plus pour chemiser vos moules – 70cl de lait entier bio – arôme de foie gras – Sel – Poivre blanc.

Préchauffez votre four à 200°C.

Chemisez vos moules et replacez-les au frais (le beurre va figer de nouveau).

Pesez tous vos éléments. Séparez vos blancs d’œufs de vos jaunes. Réservez.

Dans une casserole moyenne, réalisez un roux blanc : c’est-à-dire faites fondre le beurre (sans le brûler).

Hors du feu, ajoutez la farine et mélangez bien de façon à obtenir une pâte.

Ajoutez un peu de lait pour homogénéiser votre roux et ne pas avoir du grumeaux.

Ajoutez le reste du lait et monter votre béchamel. Laissez épaissir pour qu’elle soit bien onctueuse.

Réservez dans un saladier pour que votre béchamel descende un peu en température. Elle ne cuira pas vos jaunes quand vous les ajouterez.

Montez vos blancs en neige ferme.

Maintenant que la béchamel n’est plus aussi chaude, ajoutez vos jaunes et fouettez pour que l’ensemble soit homogène.

Rectifiez l’assaisonnement avec du sel et du poivre. Ajoutez l’arôme de foie gras au moins 1CS. Après c’est selon votre goût et l’intensité que vous souhaitez donner.

Ajoutez les blancs montés en plusieurs fois pour ne pas casser les blancs.

Rectifiez l’assaisonnement avec le sel, le poivre et l’arôme de foie gras.

Remplissez vos ramequins aux 3/4 et placez sur une plaque (se sera plus facile à sortir du four).

Enfournez pendant 15 à 20min selon votre four (le mien était sur chaleur tournante et traditionnelle).

Dès qu’ils sont bien montés, sortez du four et servez sans attendre !!

Accompagnez votre soufflé d’un blanc rond mais pas trop sucré comme un premières grives (à consommer avec modération).

*** Les bonnes adresses ***




Muesli maison

muesli maison

À la maison, on aime beaucoup varié le petit déjeuner. Mais on aime vraiment le muesli… Après vient toujours le problème de choisir lequel… Trop gras, trop sucré, trop de raisins secs ^^’. Du coup, après pas mal de lecture en tout genre, j’ai décidé de faire mon propre mélange.

Ingrédient pour environ 800g de muesli : 400g de flocons d’avoine bio – 200g de mélange de de noix (cajou, brésil, noisette, noix, amandes) – 164g de cranberries séchées – 4cc de grué de cacao – 4cc d’huile de coco solide râpée – 2cc de vanille en poudre – 4cc de sucre de coco*

Dans un grand saladier, versez tous les ingrédients.

Mélangez le tout pour que le mélange soit homogène.

Personnellement, je ne le sucre que seulement qu’au moment de le manger. Si vous voulez le sucrer avant, ajoutez au mélange les 4cc de sucre de coco (son indice glycémique est bas, donc meilleur pour la santé).

Gardez votre mélange au frais (les huiles avec des omégas 3 sont fragiles à la chaleur et à la lumière).

Je vous souhaite un bon petit déjeuner avec cette recette 🙂




Rôti de bœuf en croûte au curry

Ingrédients pour 6 personnes : 1 rôti de bœuf de 800g – 250g de farine – 150g de beurre – 1 œuf – 3g de hot curry Sarabar (pour une recette peu épicée) / 5g de hot curry  Sarabar (pour une recette épicée) – 2g de sel fin

Pour la sauce : 1 gros oignon rouge – 1,2L de bouillon de volaille – 3g de hot curry Sarabar – 250ml de vin rouge – 80g de beurre doux – 40g de farine

Dans un premier temps, préparer votre pâte sablée au curry. Dans un robot pâtissier ou à la maison, mettez la farine, le sel, le curry, l’œuf. Coupez le beurre en petits morceaux et ajoutez-le aussi au mélange. Commencez à pétrir au robot (ou du bout des doigts). La pâte doit arriver à une consistance non collante et homogène.

img_6613

Faites une boule et couvrez de film alimentaire. Placez au frais.

Sortez votre rôti du froid. Vous devez le travailler à température ambiante pour ne pas agressez la viande.

Pour la sauce : 

Emincez finement votre oignon. Dans une casserole large, faites suer votre oignon dans 40g de beurre chaud.

Ajoutez le vin et amenez à ébullition pendant 4/5 min. Ajoutez le curry Sarabar.

Puis ajoutez le bouillon et amenez à ébullition et faites réduire pendant 10min.

Dans une autre casserole, faites fondre les 40g de beurre restant. Une fois fondu, ajoutez la farine en une fois. Mélangez bien.

Faites brunir votre roux pendant 5 à 7min. Ajoutez-le à votre sauce. Laissez épaissir pendant plusieurs minutes. Conservez ensuite au bain-marie jusqu’au service.

Sortez votre pâte du froid et abaissez-la (environ 5mm d’épaisseur) pour qu’elle enroule le rôti de bœuf.

Préchauffez votre four à 180°C sur chaleur tournante.

Une fois la pâte abaissée, saisissez votre rôti sur toutes les faces dans une poêle bien chaude avec un peu d’huile dedans. Si votre poêle n’est pas assez chaude, votre viande va accrocher…

Laissez reposer votre viande 5min sur une grille.

Enroulez votre viande dans la pâte et fermez-la bien.  Placez votre rôti sur une plaque allant au four. Enfournez votre rôti pour 30-35min de cuisson.